« VENEZ A L’ECART… ET REPOSEZ-VOUS UN PEU » (Mc 6, 31)

Nos vies souvent agitées et trépidantes peuvent nous empêcher de ménager dans nos journées des espaces de réflexion, de silence et de prière. Saisissons l’opportunité de ces mois d’été pour vivre autrement. Mettons de la distance avec ce qui nous accapare et vivons de belles rencontres en famille ou entre amis.
En nous créant, Dieu nous a rendus capables de nous émerveiller devant les splendeurs de la création. Pourquoi cette période estivale ne serait-t-elle pas propice à retrouver un contact plus familier et plus proche avec la nature ? Notre société de consommation nous pousse sans cesse dans le sens du toujours plus. Et si nous prenions de la distance avec tous ces impératifs publicitaires qui s’imposent à nous. Encouragés par le pape François dans son encyclique Laudato Si’ sur la sauvegarde de la maison commune, adoptons une manière de vivre plus sobre et plus respectueuse de la création et choisissons de vivre en nous faisant plus proches de ceux qui souffrent de l’isolement ou de l’indifférence.
Nos journées n’ont que 24 heures ! C’est beaucoup et c’est peu… Sur 24 heures, quel temps consacrons-nous à la lecture de bons ouvrages pour développer notre culture et nos connaissances et pour enrichir notre foi ? Quel bien peut nous procurer la lecture d’un bon livre ! Selon les cas, il nous donne à réfléchir, il nous transporte ailleurs, il nous offre un sain divertissement, il ouvre notre esprit, il éveille notre attention, etc…
L’été peut-être propice aussi à prier davantage. Moins stressés, moins bousculés, soyons plus disponibles pour Dieu. Pourquoi ne pas prendre quelques jours de retraite pour retrouver cette proximité avec Lui et nous laisser façonner par sa Parole et par son Cœur ?
Ne gaspillons pas notre temps, il est précieux. Il nous est donné par Dieu. Mettons-le à profit pour nous retrouver nous-mêmes sous le regard aimant de Dieu. Rendons-nous disponibles pour des rencontres gratuites et imprévues. Ouvrons nos yeux à la beauté de la création et accueillons avec un cœur ouvert les personnes que nous rencontrerons.
Je vous souhaite un bon été et vous assure de ma prière.
P. Olivier de Rubercy