Echos du Conseil Pastoral

  1. Renouvellement du Conseil Pastoral

Reflet de la vie communautaire, il réunit les ministres ordonnés (le curé, son vicaire et les diacres) et les paroissiens élus pour 4 ans. Il s’apprête à organiser l’élection de 6 nouveaux membres.

Le premier tour aura lieu lors des messes des 29 et 30 mai et le second tour lors des messes des 12 et 13 juin. Entre-temps et après s’être réunis, les paroissiens choisis lors du 1er tour et qui souhaitent se présenter auront rédigé en quelques lignes leurs motivations et leurs objectifs. Ces textes seront mis sur le site de la paroisse. Lors des messes concernées, un temps sera prévu pour permettre aux paroissiens d’éclairer leur choix avant de voter.

  1. Portes ouvertes paroissiales : se connaître et faire connaître

Afin d’éviter toute confusion avec le forum des associations des mairies, le “forum des activités paroissiales” ainsi désigné lors des derniers conseils se nomme désormais « Portes Ouvertes Paroissiales ». Elles auront lieu le dimanche 26 septembre 2021 à St-Thibaut. Outre les stands proposés, l’idée d’un atelier sur le sens de la vie a été proposée, de façon à ouvrir cette journée à un public plus large.

  1. Le projet « Port-Marly » de l’ancienne chapelle

Alors que l’utilisation de  cette ancienne chapelle a été largement évoquée lors d’un précédent conseil et que plusieurs options ont été proposées (salles paroissiales, patronage, épicerie sociale..), la question qui se pose aujourd’hui est d’en faire rapidement un lieu de rencontres conviviales en attendant la réalisation de projets inscrits sur le long terme. Accueil de personnes en difficulté, goûters pour enfants, temps de convivialité entre adultes… Autant de projets à mettre en place et ouverts à tous sont ainsi discutés.

  1. Loi sur le séparatisme : une menace pour la liberté de culte

L’annonce du projet de loi du gouvernement visant à lutter contre le séparatisme et le radicalisme et les atteintes à la citoyenneté, modifiant les lois sur les cultes, entraîne une dégradation des rapports entre le gouvernement et les Eglises chrétiennes.

Tandis que la vraie préoccupation, c’est bien l’islamisme et le radicalisme, il ne faut pas que cette loi, si elle est votée, impose « par la force la suprématie de la loi républicaine sur les lois fondamentales que sont la liberté de culte, d’association, d’enseignement et même de liberté, malmenée par une police des pensées qui s’installe de plus en plus dans l’espace commun » (déclaration commune, du 10 mars 2021, des représentants des Eglises catholiques, protestantes et orthodoxes).

Derrière le respect des principes de la République et plus spécialement d’un renforcement de la sécurité intérieure, la menace est bien de sacrifier les libertés religieuses, pouvant entraîner, de facto, un repli sur soi, voire une nouvelle forme de séparatisme intérieur.

Afin que toute la communauté paroissiale soit pleinement sensibilisée et mesure, avec discernement, les conséquences de ce projet de loi, le Conseil Pastoral vous invite à consulter : http://marly-catholique78.fr/2021/03/12/loi-sur-le-separatisme-un-dossier-a-suivre-de-pres/. Il a été également question d’inviter un ou plusieurs responsables du diocèse de Versailles auxquels d’autres paroisses des Yvelines pourraient se joindre pour en débattre.

Pour le Conseil Pastoral, Stéphane et Isabelle