Vœux de notre curé

Chers paroissiens, chères paroissiennes,

L’année qui s’achève a été difficile pour tous, tant pour la société que pour l’Eglise, et pour chacun d’entre nous à des degrés divers. La crise dans laquelle nous sommes plongés continue de nous inquiéter. La société se fractionne selon les façons de penser et d’imaginer l’avenir. Au milieu de la grisaille médiatique, voici qu’une année nouvelle s’ouvre devant nous. Personne ne peut prédire ce qu’elle sera. Commençons par l’accueillir comme un don de Dieu. Dieu nous la confie afin que nous puissions nous engager de façon responsable en mettant tout en œuvre pour qu’elle soit meilleure que la précédente.

La vie nous est donnée et l’horizon s’ouvre devant nous. De même que les mages se sont laissé guider par l’étoile, choisissons le Christ comme l’étoile lumineuse de notre vie. Mettons en lui notre confiance pour avancer d’un pas serein. Soyons vigilants pour ne pas nous laisser paralyser par la peur. Le monde tel qu’il se présente, avec ses ombres et ses lumières, ses difficultés et ses progrès, est le monde que Dieu aime et qu’il vient sauver par son Fils. Pour notre paroisse et pour chacun de nous, je formule des vœux de fraternité. Faisons tomber les murs de l’indifférence et de l’égoïsme pour nous ouvrir aux autres, en particulier aux personnes qui sont dans le besoin. Prenons soin de nos aînés qui peuvent ressentir difficilement l’isolement dans lequel ils sont plongés. Portons une attention toute spéciale aux familles qui doivent concilier travail des parents, éducation des enfants, transmission de la foi, équilibre de vie. Soyons attentifs à ceux qui cherchent Dieu comme à tâtons. Ils n’osent pas toujours frapper à la porte de l’Eglise. Offrons-leur notre écoute avec respect et bienveillance.

Si nous voulons que cette année soit bonne comme nous l’exprimons souvent dans nos vœux, ouvrons nos cœurs à la bonté de Dieu. Alors nous pourrons offrir aux autres par nos sourires et notre écoute, par nos services rendus et nos engagements, de multiples visages de la bonté de Dieu. Construisons ensemble et avec toutes les personnes de bonne volonté cette année nouvelle. Qu’elle soit au service du bien commun, de la paix et de la fraternité. Et qu’ainsi progresse le Royaume de Dieu tel que Dieu le veut pour nous, ses enfants bien-aimés.

Souhaitant à chacun une bonne et sainte année, je vous assure de tout mon dévouement et de ma prière au service de la paroisse et de sa mission.

Père Olivier de Rubercy, votre curé