Mise à jour 13 Décembre 2018             



logo

« Pourquoi à Noël on se fait des cadeaux alors qu’à la naissance d’un bébé c’est à lui que l’on en fait un ? »


Cette question, posée par Tiphaine, 5 ans, m’a déstabilisé par sa simplicité. Le contexte : vous êtes invités à dîner et, pendant l’apéritif, tout en parlant avec les parents, cette question jaillie de la bouche de leur enfant. Chers liseurs de l’édito, en toute honnêteté : Quelle serait votre réponse ?

Si nous avions des actions dans un groupe de l’industrie du jouet, nous pourrions dire : « Quelle question ! N’es-tu pas heureuse d’acheter et d’avoir des montagnes de cadeaux ? » Sans commentaire.

Si nous étions des historiens, nous pourrions dire : « Au XIIème siècle, le soir de Noël, des religieuses du midi de la France ont pris l’habitude de donner secrètement de petits présents dans les maisons des familles démunies où il y avait des enfants. De là est apparue la coutume d’offrir des cadeaux ». Des informations sont données, mais avouons que nous n’avons pas vraiment répondu à la question posée.

Puisque nous sommes des amoureux de la Parole de Dieu, nous pourrions répondre : « Dans l’évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu, au chapitre 2, il est écrit : « Des mages (1) venus d’Orient (…) entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère, et tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe ». « C’est là un argument biblique pour faire des cadeaux ». En effet, ces mages, leurs cadeaux et leurs significations (2), sont une réponse. Mais alors pourquoi ne pas offrir des cadeaux le jour de l’Épiphanie (3) ? Et pourquoi entre-nous et pas à Jésus ?

Puisque nous sommes Chrétiens, nous pourrions répondre : « Noël est la fête du don suprême, la naissance de Jésus. Par amour pour nous, Dieu envoie son fils pour nous sauver, nous donner sa vie, nous dire combien et comment il nous aime ». « Mais alors, pourquoi nous offrir des cadeaux ? » « Pour exprimer de façon concrète cet amour que nous avons les uns pour les autres, cet amour qui vient de Dieu ».

Et pour compléter, pour vraiment répondre à Tiphaine qui veut comprendre : « Le premier cadeau que tu peux faire : c’est bien sûr à Jésus ! En venant à la messe de Noël tu pourras offrir ton cœur à Jésus, Lui offrir ta vie, pour que tu vives toujours en te sachant aimé de Lui. C’est le plus beau des cadeaux, ne trouves-tu pas ? C’est ce que l’enfant Jésus est venu nous dire : se laisser aimer par Dieu, par ceux qui nous aiment et, en réponse, donner sa vie par amour ».

Mais tout cela c’est ce que j’aurais aimé lui dire. Alors je vous l’écris.

Père Alain de Campigneulles, serviteur de votre joie en ce troisième dimanche de l’Avent, dimanche de Gaudete.

(1) Savants qui connaissaient les étoiles, venus d’Orient, ils représentent tous les peuples de la terre pour qui Jésus est né.
(2) En reprenant un Père de l’Église, lrénée de Lyon, les présents offerts le sont en reconnaissance de ce qu’est l’enfant Jésus : l’or pour le Roi, l’encens pour Dieu, la myrrhe (gomme résine aromatique qui servait pour embaumer les corps) pour l’homme mortel.
(3) Le 6 janvier, jour où est fêtée la solennité de l’Épiphanie, la vénération des mages. Jour où les cadeaux sont offerts en Espagne.





affiche
































>> Voir le calendrier




<br/><br/><br/><br/><br/>logo































<br/><br/><br/><br/><br/>logo























logo

Inscriptions au catéchisme et à l'aumônerie


C'est la rentrée du caté et de l'aumônerie!

>> Information et inscription KT

>> Information et inscription Aumônerie






Conférence "renouvelons l'adoration eucharistique"





logo

Renouvellement du mobilier liturgique de l'église Saint-Vigor


Dans la dynamique des travaux de restauration de l’église Saint-Vigor menés par la commune de Marly-le-Roi, avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Ile-de-France, du Conseil Régional d’Ile-de-France, du Conseil départemental des Yvelines et de la Fondation du Patrimoine, la paroisse de Marly-le-Roi a mis en place un groupe de travail et lancé un concours d’artistes pour renouveler son mobilier liturgique.
Une souscription est lancée. Si vous souhaitez y participer, il est possible de faire un don en ligne sur

Faites un don en ligne, soutenez l'action de l'Eglise catholique en Yvelines (sélectionner souscription paroissiale puis mobilier liturgique Saint-Vigor Marly-le-Roi).

>> Tract pour la souscription



Partir en pélerinage sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle avec Paroisses en Chemin.



du Dimanche 21 octobre 2018 au Mardi 30 octobre 2018

>> Pour suivre le pélerinage au jour le jour


<br/><br/><br/><br/><br/>logo

































<br/><br/><br/><br/><br/>logo






























>>> guide complet



logo

Pour une paroisse plus missionnaire




« L’activité missionnaire représente, aujourd’hui encore, le plus grand des défis pour l’Église et la cause missionnaire doit avoir la première place. Que se passerait-il si nous prenions réellement au sérieux ces paroles ? »
(Pape François, La joie de l’Evangile §15).


>>> Détail de la démarche




<br/><br/><br/><br/><br/>logo














































logo

Denier de l'Eglise


>> pour la vie matérielle de vos prêtres et de vos séminaristes,
>> pour l'entretien quotidien du presbytère, des salles de réunions, des églises,
>> pour pourvoir au fonctionnement de votre paroisse.



>>> pour faire un don en ligne